lundi, août 14, 2006

L' été à l' ombre

La cannicule à Paris c' est insupportable, pour sauver ma peau j' ai eu l' excellente idée d' aller en normandie; la mer, le skateparc, la famille et les amis. Bonnes vacances en perspective... Deux jours avant de partir je me retrouve complètement sourd de l' oreille droite. Vous connaissez les acouphènes? C' est un truc qui arrive lorsque l' oreille est fatiguée, ce sifflement après les concerts passés à côté des enceintes qui dure toute la nuit et parfois le lendemain. Le mien a commencé le 14 juillet, sans même avoir fait de concert, comme ça! Bref; urgences et là; " Oui ça peut arriver, prenez ça pendant un mois, trois fois par jour..." Bon début. Là dessus train, arrivée au Havre, je pose mes affaires, direct au parc. 15 minutes, je me défonce comme jamais: bras gauche fracturé et bien déplacé, l' épaule, la machoire et deux côtes abimées. Je passe quelques coups de portable pour prévenir que je ne serais pas au barbecue ce soir. Pompiers, SAMU, morphine, direction hopital. Billard. Sourd d' une oreille: très mauvais pour l' équilibre, méfiez vous. Je passe donc le début de mes vacances en companie de Monsieur Delauney, 85 ans opéré d' une fracture du col du fémur. Chute due à une opération de la cataracte. Il n' est même pas sorti de l' hopital, il a juste changé d' étage. Après une semaine passée à convertir les jeunes infirmières du service à Chill et Thrasher, expliquer que le skate n' est pas un sport dangereux, supporter les flatulences et les tentatives d' évasion nocturnes de mon voisin incapable de marcher mais prêt à tout pour se barrer et ses ronflements les soirs où on le défoncait aux somnifères pour que moi je puisse dormir, j' avais très envie de sortir... Sincèrement merci à tous ceux qui sont venus me rendre visite. Straight to Hell, straight to le Havre...

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home